Robata

Dans la cuisine japonaise, le robatayaki, souvent abrégé en robata, se réfère à une méthode authentique de cuisson, semblable à celle du barbecue, dans laquelle les aliments sont cuits à des vitesses variables. L’origine du Robatayaki a d’abord été inspirée par les charbons utilisés lors la cérémonie du thé dans les maisons puis repris par les anciens pêcheurs de l’île d’Hokkaido au nord du Japon, qui utilisèrent ce mode de cuisson sur les bateaux pour cuisiner et lutter contre le froid durant leurs longues traversées. Ce mode de cuisson traditionnel qui fait la part belle aux grillades, permet de cuisiner parfaitement et sainement viandes et poissons en les laissant griller lentement pour en exalter leur goût.